Retour aux Histoires Route

107, le nombre idéal.

15 octobre 2020

Le cyclisme ne consiste pas toujours uniquement à faire du vélo. Il peut aussi s’agir de solidarité. Pour Chris Hall, le cyclisme c’est aider ceux qui en ont le plus besoin.

Avant même le début de 2020, Chris Hall savait déjà que ce serait une année particulière. En juillet, le monde du cyclisme devait concentrer toute son attention sur la 107e édition du Tour de France. Pour la plupart d'entre nous, 107 est un nombre sans signification particulière, mais pas pour Chris. Il y a plusieurs façons de définir Chris Hall : cycliste sur route, de longue distance, d’endurance, de contre-la-montre, d’aventure… Il aime se décrire comme « seulement stupide ». Pour nous, c’est d’abord un être humain exceptionnel, avec des compétences hors norme sur un vélo.

107 est le nombre d'enfants atteints de paralysie cérébrale dont s'occupe The Pace Center. Pour des raisons personnelles, cette association a toujours compté beaucoup pour Chris. Il a réalisé pas mal de projets pour les soutenir dans le passé, comme parcourir 107 km par jour pendant 107 jours consécutifs.

L’idée pour 2020 était de lever des fonds pour The Pace Center en parcourant toutes les étapes du 107e Tour de France professionnel, mais sans utiliser de véhicules motorisés pour les transferts depuis ou vers les villes de départs et d’arrivées officielles, et en terminant à Paris la veille des coureurs. Cela devait être un vrai challenge, avec plus de 6000 km à parcourir.

Malheureusement, la pandémie de Covid-19 a rendu le défi impossible à réaliser en raison des restrictions de déplacements.

107 The Perfect Number Green View

Finalement, Chris Hall a dû se rabattre sur un autre challenge. Et quel challenge ! Ne pouvant se rendre sur le continent européen, il a transformé son Tour de France en un voyage à travers le Royaume-Uni, qu'il devait réaliser pendant que les pros s’affrontaient sur la course cycliste la plus prestigieuse au monde.

Le projet était assez simple : de Londres jusqu’à la pointe sud-ouest de l’Angleterre à Land’s End, puis une grande traversée jusqu’à la pointe nord-est de l’Ecosse à John O’Groats, avant un retour à Londres, avec au moins 107 miles par jour (172 km). Au total, un défi de 3609 km et 38100 mètres de dénivelé positif en un peu plus de trois semaines.

Vous vous demandez sûrement comment cela s’est passé.

Chris le décrit lui-même comme « le défi le plus difficile que j'ai jamais relevé. Point final. »

107 The Perfect Number Dusk Scene

Nous lui laisserons le soin de raconter toute l’histoire.

Nous vous encourageons également à consulter son parcours et à faire un don au Pace Center ici : https://www.chrishallrides.com/107tdf

play